logo

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

sujets corrigés de pédagogie générale

Sujet 1 : « Le travail écrit n'est pas destiné à faire passer le temps. »
Expliquez cette pensée et dites à quelles conditions vous pouvez réussir les exercices écrits dans votre classe.

Introduction

Pour vérifier que toute notion enseignée est bien assimilée par l’apprenant, les enseignants se servent des exercices écrits. Leur importance montre que « le travail écrit n’est pas destiné à faire passer le temps ».

Cette affirmation révèle son utilité dans la formation complète de l’apprenant. Que signifie cette assertion ? Comment les exercices écrits peuvent-ils être bénéfiques pour les apprenants et l’enseignant ?

Nous essayerons de répondre à ces interrogations à tour de rôle après que le terme "travail écrit" a été compris.

Développement

Le travail écrit est toute activité amenant les apprenants à traduire graphiquement les connaissances apprises sur des supports pour appréciation. Dans une séance d'apprentissage, l'enfant est amené à écrire du rappel à l'évaluation en passant par la phase de découverte des notions du jour. Ainsi à la fin d’un cours, il est organisé des devoirs concernant les notions apprises. Ces exercices écrits peuvent concerner toutes les matières à l’école et sont très utiles pour la formation intellectuelle, physique et socio-affective.

L'utilité du travail écrit en général et celle des exercices écrits en particulier nécessite qu’il ait du sérieux dans leur conduite contrairement à certains enseignants qui, pour occuper les élèves font faire des devoirs de routine sans chercher la portée de ce qu’ils entreprennent.

Faire passer le temps par des exercices écrits laisse penser qu’aucun objectif n’est tracé ; que l’enseignant ne s’intéresse pas à la formation complète de l’enfant ; que le travail de l’enseignant est peu sérieux ou qu'il y a une fuite de la part de l’enseignant.

En outre, cela implique que les apprenants ne tirent pas le maximum d’avantages pour leur formation ; que les élèves ne sont pas surveillés et font ce qu’ils veulent ou que le programme de l’année aura du mal à être achevé.

Si le travail écrit n’est pas bien exécuté, alors la formation de l’apprenant prend un coup. C’est pourquoi sa conduite doit recevoir des soins particuliers comme si l’enseignant dispensait ses cours de façon adéquate. Comment les exercices écrits peuvent-ils être avantageux pour les apprenants et l’animateur ?

Tout exercice écrit poursuit un but que l’enseignant doit décliner et chercher les manières de conduire l’exercice pour atteindre l’objectif fixé. Ce qui lui permet de tirer le meilleur de l’exercice pour mieux tracer la voie à suivre.

Les exercices écrits doivent être bien préparés comme les cours à dispenser. Ils doivent figurer dans les cahiers de préparation des enseignants.

La correction des exercices est une partie indispensable du travail écrit qui permet à l’enseignant de se rendre compte de l’efficacité de ses actions auprès des apprenants.

Les élèves par les exercices écrits doivent être capables de s’interroger, s’évaluer. Ils peuvent même à travers les exercices écrits juger leur animateur à travers son art de conduire ses cours.

Les écrits sont des moments de réflexion pour les élèves et pour l’animateur. La conduite des exercices écrits n’est donc pas un passe-temps mais des séances de cours qu’il faut bien dispenser. Et l’enseignant doit donner le bon exemple par sa détermination, son travail bien fait, la bonne conduite de la leçon à même de faire bénéficier les apprenants de façon positive.

Conclusion

En définitive, le travail écrit est important à toutes les étapes des enseignements/apprentissages ; du pré-test à l'évaluation en passant par la découverte des notions.

Quant aux exercices écrits, ils sont des temps d’évaluation pour tous les acteurs afin de tirer le meilleur des activités pédagogiques menées en classe.

Il faut que l’enseignant se rende compte de l’impact positif du travail écrit sur ses activités et sur l’apprentissage des élèves. Dans ce cas, il prendra toutes les dispositions idoines pour dispenser les devoirs écrits qui sont importants dans la recherche de la qualité des actions menées.

Auteur : Moumini GAMENE, IEPD, CCEB de La-Toden