logo

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

sujets corrigés de pédagogie appliquée

Sujet 1 : "La vie scolaire fournit à tout moment l’occasion de faire pratiquer à l’enfant les règles de la morale".
Justifiez cette affirmation et dites par quels moyens vous pouvez réaliser l’enseignement de la morale à l’école.

Introduction

L’agonie de la morale de nos jours est en partie due à l’échec scolaire. Or, selon un acteur avisé de la pédagogie, « La vie scolaire fournit à tout moment l’occasion de faire pratiquer à l’enfant les règles de la morale ». Il relève la mission fondamentale de l’école.

En quoi l’école offre-t-elle en tout temps l’occasion à l’élève de se comporter vertueusement ? Par quels moyens réussissons-nous l'enseignement de la morale à l’école ?

Nous répondrons à ces interrogations tour à tour. Mais avant, il sied de mieux comprendre l’affirmation par l’expression « les règles de la morale ».

Développement

Explications : Les règles de la morale sont l’ensemble des valeurs conventionnellement admises par la population. Ces vertus et comportements civiques sont enseignés à l’école. C’est dire que quotidiennement, l’apprenant acquiert des comportements sociaux à même d’être accepté dans la communauté. Si notre compréhension se résume ainsi, alors en quoi l’école fournit-elle quotidiennement à l’enfant la possibilité de pratiquer les règles morales ?

Justification : Les règles morales sont pratiquées quotidiennement à l’école.
• Dans l’emploi du temps, la morale est une matière enseignée systématiquement avec des valeurs comme l’honnêteté, la franchise, l’acceptation de l’autre, le respect des personnes âgées et des règles édictées par la communauté….
• Les enseignants responsables sont des exemples de morale à l’école car leurs comportements traduisent les vertus voulues par la société.
• Tous les bons comportements sont magnifiés et les actions maladroites sont identifiées et corrigées pour donner des exemples aux apprenants. Ainsi les mauvais comportements sont corrigés et les élèves tirent ainsi des leçons pour leur vie en communauté.
• L’élaboration des règlements intérieurs sont des preuves de la pratique à tout moment des règles préétablies par consensus par les acteurs de l’école.
• Sans l’adoption de règles acceptables et humainement admises, la vie à l’école sera sauvage. L’ensemble des élèves consentent à respecter un minimum de règles pour une vie sociale épanouie.
• …..

À travers des faits de tous les jours, les apprenants pratiquent les règles sociales préétablies pour une intégration réussie dans la société scolaire et, partant, de la société tout entière. C’est pourquoi, la mise en œuvre correcte des valeurs reste l’apanage des acteurs et surtout des enseignants. Mais par quels moyens l’enseignant peut-il œuvrer pour inculquer des valeurs morales aux enfants ?

L'enseignement des règles de morale se fait quotidiennement à l’école de façon systématique et occasionnelle.
• La morale a un contenu dans chaque classe. Chaque enseignant suit le programme de l’année et dispense des règles de morale aux élèves. Ces cours systématique permettent aux apprenants de connaître les règles, de savoir ce qui est permis et ce qui ne l'est. Cette acquisition les prépare à bien se comporter avec leurs camarades et à une bonne intégration dans la société.
• L'enseignant suit ensuite le comportement de ses élèves. Ce suivi lui permet de rectifier tout comportement déviant pour mieux encadrer ses élèves. C’est ainsi, que devant de mauvais comportements, souvent les parents sont convoqués dans le but d’informer et de trouver des solutions pour aider le récalcitrant.
• Pour des situations difficiles, il arrive que des sanctions interviennent afin de servir d’exemples au reste des acteurs. Des apprenants sont souvent sanctionnés par le conseil des enseignants soumis aux décisions de l’autorité administrative et pédagogique, c’est-à-dire le chef de la circonscription d’éducation de base.
• À chaque instant de la vie scolaire, occasionnellement, les acteurs sont soumis à des comportements admis par tous. Et tout comportement déviant appelle une autocritique suivie des sanctions que la communauté scolaire a établies dans les règlements intérieurs en début d’année.
• À cela, s’ajoute le comportement exemplaire que l’enseignant doit avoir pour diriger la petite société qui singe beaucoup les adultes. L’assiduité, l’ardeur au travail, l’amour pour les enfants, le sacrifice pour les tout-petits, bref, la conscience professionnelle et la bonne conduite dans la vie de l’enseignant ne doivent pas être marchandés.
• Des notes suivant les conduites des apprenants doivent être capitalisées dans les évaluations scolaires pour construire une société harmonieusement épanouie.
• …..

Conclusion

Dans les structures scolaires, à chaque instant, les acteurs sont soumis au respect des valeurs édictées et admises par tous pour une vie épanouie des acteurs.

Les programmes et les emplois de temps mentionnent des leçons à dispenser pour inculquer aux apprenants des comportements moraux. Et de façon occasionnelle, toute déviance ou comportement exemplaire est repris pour donner un exemple à suivre aux écoliers.

C’est pourquoi, le comportement de l’enseignant à l’école et la manière d’inculquer les savoir-être doivent laisser voir un modèle à imiter par l’ensemble des apprenants.

Auteur : Moumini GAMENE, IEPD, CCEB de La-Toden